3 astuces pour manger comme un roi à Barcelone

Parcourir les rues de Barcelone à la recherche d’un endroit où manger peut être une véritable expédition, voire frôler le cauchemar.

 

C’est un fléau dans bon de nombre de villes par ailleurs merveilleuses : une foule de restaurants plus que médiocres, tentant de soutirer une somme conséquente à des masses de touristes de passage qui ne s’y attableront qu’une seule fois… tandis que les recherches des bonnes adresses sont noyées dans une multitude d’établissements servant une nourriture médiocre (et parfois exécrable), équivaut à retrouver une aiguille dans une botte de foin.

 

Et pourtant, les bons restaurants sont là. Mais voilà, la vie est courte, et les escapades urbaines à Barcelone le sont encore plus, et vous n’avez pas du tout le temps à perdre à essayer de dénicher cette fameuse aiguille dans la botte de foin.

 

Par ailleurs, vous n’avez vraiment pas de temps (ni d’argent) à accorder à une cuisine en dessous de tout. Je me suis donc attelée à la tâche pour vous et vous ai trouvé, au moins pour une soirée, une bonne adresse pour aller boire et manger. Voici trois astuces simples pour manger incroyablement bien à Barcelone :

  1. A pied, en métro ou en taxi, allez à Poble Sec.

  2. Trouvez la rue Carrer de Blai.

  3. Mangez tout ce que vous trouverez sur votre chemin.

Ah, les jeunes, l’amour…

Carrer de Blai est une rue piétonne de Poble Sec, un quartier branché (voire un peu hispter) depuis peu.

 

J’ai découvert cet endroit complétement par hasard alors que je flânais sans but avec des amis, alors que nous cherchions à reprendre des forces avant de nous diriger vers Sonar by Night. Et ce quartier s’est révélé être l’un des meilleurs moments de mon voyage à Barcelone.

 

Toute la rue abonde en merveilleux petits endroits proposant une gastronomie espagnole authentique. Des tables sont dressées dans la rue, des couples de vieilles personnes flânent en se tenant la main, et d’un bout à l’autre de la rue, les gens mangent, boivent et prennent du bon temps.

 

C’est vraiment une rue où l’on a envie de s’attarder. Surtout avec des pintxos (petites brochettes) vendus un euro chacun, et des tapas deux fois moins chers que dans les quartiers les plus touristiques de la ville.

 

Il y a tellement de délicieuses petites adresses que le mieux est de vous lâcher totalement et d’en essayer un aussi grand nombre que possible. Commencez au bout de la rue qui donne sur l’avenue Avinguda del Paral·lel et remontez la rue, et ne ratez aucune de ces adresses sur votre parcours …

Blai Tonight

Mignons, ces petits tapas avec des œufs de caille au plat…

C’est une excellente adresse pour commencer votre pèlerinage dédié aux pintxos. L’endroit est minuscule et il peut être difficile de trouver à s’y asseoir. Idéal à visiter lorsque vous avez encore plein d’énergie et que vous n’êtes pas encore totalement rendu hors d’état de nuire parce que vous avez trop mangé ou avez quelque peu abusé de la sangria, du cava ou de la bière.

 

Blai Tonight est un véritable virtuose des pintxos. Les assortiments sont savoureux, créatifs et ravissants, déclinés en environ trente versions. Grosses crevettes savoureuses, minuscules œufs de caille frits, tranches épaisses de fromage tendre, saucisses épicées, avec des tonnes d’excellente sauce à l’aïoli sont les ingrédients de base, le tout pour un euro le pintxo.

 

Essayez quand même de vous contrôler : il vous reste encore quatre escales avant de terminer votre itinéraire gastronomique ! Grignotez quelques pintxos avec un verre puis ressortez, tournez à droite puis prenez la première à gauche. Descendez la rue pendant environ 30 secondes, et là vous trouverez votre prochaine escale…

Quimet & Quimet

Des tapas bien luisants

Je vous ai déniché une autre adresse où l’on mange debout. C’est aussi l’un des bars à tapas les plus réputés de Barcelone, vous pouvez donc vous attendre à la foule. Dès votre arrivée, vous vous rendrez compte pourquoi vous avez bien fait de ne pas trop vous goinfrer au bar précédent. Chez Quimet & Quimet, tout est succulent : c’est l’adresse pour les vrais foodies et les fans de bons fruits de mer.

 

Leurs croquetas sont parmi les meilleures de Barcelone (et peut-être du monde), la crevette au caviar et au poivron rouge est sublime, et la joue de porc Iberico suffit pour vous donner envie de faire vos bagages, de déménager à Barcelone, de vendre toutes vos possessions, et de tout dépenser en joues de porc.

 

Leur carte des vins est remarquable, et j’ajouterai que ce sont aussi des artistes du calamar. Tout simplement exceptionnel. Néanmoins, n’oubliez que vous devez continuer votre itinéraire, gardez une petite place pour la dégustation suivante. Arrachez-vous à ces délices puis remontez la rue pour rejoindre Carrer de Blai. Le tout premier établissement sur la gauche est votre nouvelle escale.

Tasqueta de Blai

Des tapas simples et confectionnés avec art

Si vous avez de la chance, vous trouverez une place à l’une des tables dans la rue. Sinon, il y a des tables à l’intérieur. Et si tout est occupé, eh bien vous resterez debout. Mais peu importe, vous êtes en train de passer du bon temps, et à ce stade vous devez avoir fait le plein de vin, de bière, de cava ou de sangria, ou de tout à la fois ; et vous êtes en train de faire bombance.

 

Une place assise, c’est donc juste un petit plus. Vous trouverez ici d’autres pintxos à 1 €, le personnel est vraiment aimable, et il y règne une atmosphère bourdonnante de fête. Tasqueta de Blai prépare de délicieux pimentos de padron (de minuscules poivrons verts piquants) et leur mini-poulpe est cuit à la perfection, enrobé d’une friture légère et croustillante à l’extérieur, mais tendre à la perfection à l’intérieur.

 

Le cava est bon marché, les pichets de sangria sont proposés à volonté, et la nourriture est excellente. Vous avez tout intérêt à y revenir en journée (l’établissement a des horaires d’ouverture plus étendus que les autres dans la même rue) juste pour vous asseoir à l’extérieur et faire bombance tout en regardant passer le monde.

Blai 9

Aussi savoureux qu’esthétique…

Il vous reste une dernière escale savoureuse dans un très joli petit bar, le Blai 9. Sans doute êtes-vous maintenant bien rassasié, et un peu pompette avec tout le cava avalé. Reprenez-vos esprits, car il est hors de question de rater les pintxos du Blai 9.

 

Ici, les pintxos ne sont pas servis sur du pain : leur présentation est créative (et très esthétique), avec des mini-crêpes et des quesadillas, des wraps, des pittas, des blinis et toutes sortes de délicieuses variations. Tous les pintxos ont un aspect incroyable, et la bonne nouvelle, c’est qu’ils sont aussi bons qu’ils sont beaux.

 

Les pintxos servis sur des assiettes blanches coûtent 1 €, ceux qui le sont sur des assiettes noires coûtent 1,50 €. Les mini-hamburgers et les blinis au chorizo sont particulièrement succulents, et n’oubliez pas le riz noir et le wrap au calamar : vraiment savoureux et couronnés d’une crevette dodue. Les mojitos sont aussi excellents. Buvez-en quelques-uns.

La Churre

Un magnifique point final à votre repas

J’ai supposé que vous êtes un être humain normal et que vous avez donc un estomac distinct réservé aux desserts qui n’est jamais rassasié, même si côté salé, vous vous en êtes donné à cœur joie.

 

Dirigez-vous donc vers l’ultime escale de votre parcours pintxos, vers le bout de la rue. Sur la gauche, vous remarquerez un petit endroit d’allure anodine appelé La Churre.

 

Entrez, commandez des churros con chocolate, et mettez un point d’orgue à votre festin avec une tasse de chocolat fondu épais et doux-amer. Les churros sont excellents : tendres et moelleux au cœur, croustillants à souhait à l’extérieur, et parfaitement adaptés à leur usage : à savoir, transférer autant de chocolat que possible de votre tasse jusqu'à vos lèvres.

 

Bref, la conclusion idéale pour achever un pèlerinage pintxos modèle dans le quartier de Poble Sec.

 

Vols pour Barcelone

 

- Dee Murray