48 heures à Liverpool

Ville à l’esprit pratique, à l’âme chaleureuse, douée d’un vrai sens de la communauté, Liverpool est la destination idéale pour un week-end ou quelques jours d’exploration. Outre son célèbre stade de football et ses visites guidées sur les traces des Beatles, Liverpool vous offre aussi de merveilleux lieux culturels et artistiques, une scène gastronomique en plein essor et une vie nocturne animée, soit largement de quoi faire en l’espace de 48 heures...

Jour 1

Cow and Co : Image via Facebook

Le matin : Partez du bon pied avec un petit déjeuner au The Cow & Co Cafe (15 Cleveland Square). Niché dans un lieu paisible entre la rivière et l’animation des quartiers de Ropewalks et de L1, ce café accueillant sert de fabuleuses gaufres et un café qui est des meilleurs de la ville. Vous y trouverez aussi toutes sortes de bibelots intéressants, d’articles pour la maison et de revues indépendantes à feuilleter pendant que vous sirotez. Décontracté et élégant, c’est une excellente entrée en matière pour découvrir Ropewalks.

Tate Liverpool : Image via Facebook

Après le petit déjeuner, dirigez vos pas vers l’Albert Dock. Faites le tour du complexe de restaurants, de bars et de boutiques, qui forme le plus grand ensemble de bâtiments classés de Grade I au Royaume-Uni, pour gagner la Tate Liverpool. Cet entrepôt rénové sur les quais abrite des centaines d’œuvres d’art moderne et contemporain, dont certaines d’artistes de grand renom. Si vous êtes plutôt photographie, vous trouverez de quoi faire à l’Openeye Gallery, sur Mann Island tout près de là.

Lorsque vous quittez le complexe de Mann Island, vous ne pourrez pas rater le groupe emblématique d’impressionnants édifices art déco. Lors de sa construction en 1911, le Royal Liver Building était alors le plus haut édifice d’Europe. Essayez d’apercevoir tout en haut les Liver Birds, qui sont l’emblème de la ville.

Oh Me Oh My : Image via Facebook

A l’angle de la rue toute proche de Water Street, se trouve le grandiose salon de thé Oh Me Oh My (West Africa House, 25 Water St), installé dans les locaux d’une ancienne banque, la Bank of West Africa. Faites-y un saut pour un sandwich ou y grignoter quelque chose, ou dirigez-vous vers un établissement tout proche, le Baltic Fleet (33A Wapping) qui sert des plats classiques de pub et le ragoût local, le « scouse », dans une taverne historique près des quais.

L’après-midi

Utility : Image via Facebook

Dirigez-vous vers le quartier L1 (Liverpool One), près du bord de la rivière près de l’imposant parking John Lewis. Entrez dans le magasin Utility (8 Paradise Place) face au parking. Cette boutique de design tenue en famille est une adresse indispensable à Liverpool si vous recherchez des cadeaux, des cartes et des ustensiles de maison excentriques. Si vous avez envie d’acheter des pièces uniques, allez jusqu'à la librairie Waterstone’s, puis tournez à droite jusqu'à trouver la galerie Bluecoat Display Centre (50 College Ln). Cette galerie d’artisanat et de design contemporains vend et promeut des œuvres de qualité de 350 artisans triés sur le volet. En face, vous trouverez le Spanish deli Lunya (18-20 College Lane), qui sert de fabuleux tapas, mais vous avez aussi tout intérêt à visiter l’épicerie/boutique toute proche, où vous trouverez une fabuleuse gamme de délicieuses spécialités espagnoles, des livres de recettes, des aliments secs et des ustensiles pour la maison. Une excellente adresse pour votre shopping cadeaux.

Bold Street Coffee : Image via Facebook

C’est maintenant l’heure du café : remontez la rue Hanover Street tout près de là jusqu'à l’intersection avec Bold Street. Bold Street est l’épicentre gastronomique de Liverpool, et c’est là que vous trouverez le meilleur café de la ville. Bold Street Coffee (89 Bold Street) sert le meilleur café à la tasse de tout Liverpool et s’est récemment classé dans le palmarès des 25 meilleurs cafés britanniques dans le Sunday Times.

Fact : Image via Facebook

De l’autre côté de la rue, vous remarquerez la façade incurvée du FACT (88 Wood Street) dans la rue adjacente, Wood Street. Ce complexe culturel est dédié aux arts multimédia. Parmi ses expositions récentes, on peut citer Type Motion, qui présentait des exemples remarquables de texte et de typographie, et Follow, qui étudiait les thèmes de l’identité et des medias sociaux. Vous trouverez aussi à l’intérieur le cinéma Picturehouse, un café et un bar. Visitez l’exposition du moment avant de retourner à votre hôtel ou appartement pour vous préparer pour la soirée.

Filter + Fox : Image via Facebook

Commencez la soirée avec un cocktail au Filter and Fox (27 Duke Street). Ce bar de quartier est petit mais parfaitement organisé, et ses barmen aimables mixent des boissons fabuleuses. Si vous êtes plutôt pub, vous trouverez d’excellentes adresses dans le quartier géorgien (Georgian Quarter) de la ville : essayez le Philharmonic Dining Rooms (36 Hope Street), Peter Kavanaghs (2-6 Egerton Street), ou The Grapes (60 Roscoe Street).

Maray : Image via Facebook

Pour le dîner, Maray (91 Bold Street) dans Bold Street propose la cuisine des menus les plus éclectiques de la ville. Son concept, une nourriture servie dans des assiettes de petite taille, est une sorte de croisement de cuisine libanaise et scandinave. Commandez une farandole de plats à partager et… bon appétit !

Pen Factory : Image via Facebook

Après le dîner, remontez la rue Hardman Street jusqu'au Buyers Club (24 Hardman Street). Niché dans une petite allée derrière The Old Blind School, ce complexe comprend un restaurant avec une cuisine ouverte, un espace concert et un bar, parfait pour prendre un verre le soir. Il est encore tôt ? Allez voir à l’étage qui joue dans leur espace concert, ou descendez Hope Street jusqu'à Frederiks (32 Hope Street) ou jusqu'au Pen Factory (13 Hope Street).

Jour 2

East Avenue Bakehouse : Image via Facebook

Le matin : Vous voilà de retour dans Bold Street pour le petit déjeuner, cette fois-ci dans un café de quartier, l’East Avenue Bakehouse (112 Bold Street) qui sert les œufs Bénédicte les plus savoureux de toute la ville. Avalez le tout avec une bonne rasade de jus d’orange fraîchement pressé et un café flat white, tout en humant l’arôme de café et en vous imprégnant de l’animation matinale qui vous environne.

Central Station se trouve en bas de Bold Street, où vous pourrez commodément trouver un train de la ligne Mersey Link jusqu'à Crosby Beach. La fascinante installation d’Anthony Gormley, intitulée « Another Place », composée de 100 statues en fonte réparties sur plus de trois km le long du rivage, est à couper le souffle. La brise marine vous éclaircira l’esprit et la plage offre une nouvelle perspective du front de mer de Liverpool, vu depuis sa côte incurvée.

Mowgli : Image via Facebook

De retour à Central Station, dirigez-vous vers le Mowgli (69 Bold Street), pour y déjeuner. Le restaurant prépare des plats odorants et délicieux qui proposent une nouvelle approche du street food indien. Le personnel très aimable vous explique volontiers le menu, mais je recommanderais la boîte Tiffin, une sélection aléatoire des plats du menu.

L’après-midi : Dirigez-vous vers le quartier géorgien (Georgian Quarter), où deux cathédrales flanquent la rue Hope Street. Il ne vous reste plus qu’à choisir laquelle vous allez visiter en premier. L’Anglican (St James Mount) est la plus grande cathédrale du pays et depuis son clocher, vous aurez un panorama fabuleux sur la ville. La Metropolitan (Cathedral House, Mount Pleasant) est à la fois spectaculaire et emblématique. Elle possède le plus grand vitrail du monde et une extraordinaire crypte voûtée.

92 Degrees Coffee : Image via Facebook

A l’angle de Hope Street et de Hardman Street, vous trouverez le 92 Degrees Coffee (24 Hardman Street), idéalement situé pour un petit remontant de l’après-midi. Juste devant le café se trouve une station Citybike. Vous pouvez y louer un vélo pour une heure, en payant simplement avec votre carte bancaire. Descendez à vélo Hope Street vers l’Anglican, puis tournez à gauche au niveau de Gambier Terrace, puis à droite en descendant la rue Catherine Street. Traversez l’avenue Upper Parliament Street, puis continuez votre descente le long de Princes Avenue, bordée d’arbres. Juste un peu avant la fin de l’avenue, vous apercevrez des banderoles de couleurs vives dans une rue sur votre gauche. Elles marquent le début de Granby Four Streets, un projet qui a récemment reçu le prix Turner Prize. Ce projet d’habitat a pour objectif la rénovation de quatre rangées de logements mitoyens, selon des méthodes durables et créatrices d’emplois locaux, les logements devant être proposés uniquement en location ou à la vente à des habitants de la communauté. Dans Granby Street, vous trouverez un atelier où vous pourrez voir fabriquer des poignées de porte, des carrelages et des accessoires à partir de matériaux recyclés. Après une rapide balade autour de Prince’s Park à proximité, il est maintenant l’heure de restituer votre vélo.

Le soir : Cette fois-ci, direction le quartier financier de Liverpool. Le Ship and Mitre (133 Dale Street) est un pub animé constamment bondé, grâce à son énorme choix de bières fraîches, de bières pression et son atmosphère joviale.

Etsu : Image via Facebook

A deux pas de là, le restaurant japonais contemporain Etsu (25 The Strand), à l’allure sans prétention, offre une cuisine toujours excellente. Ses sushis préparés avec art, ses tempuras croustillants et ses savoureux bols d’Udon sont tous délectables, mais pensez à garder de la place pour une glace au thé vert. L’équipe est très aimable et vous explique volontiers le menu.

Jenny's Bar : Image via Facebook

Tout près, vous trouverez le Jenny’s Bar (The Old Ropery, Fenwick Street). Des marches sous un vieil auvent signalant un restaurant de fruits de mer conduisent jusqu'à ce petit établissement bien caché, à l’ambiance qui rappelle Twin Peaks. Les cocktails sont irréprochables et la musique varie entre motown, disco et funk, ce qui est toujours parfait pour un boogie.

 

- Hannah Frances