Bien manger avec un petit budget : les bonnes adresses à Berlin

Très bonne nouvelle pour tous ceux qui veulent visiter Berlin mais ont un budget serré : il est très facile de bien y manger en dépensant très peu. Je m’étais fixé une mission : passer un week-end divertissant et bon marché et trouver de bonnes tables sans trop me ruiner. Les repas engloutissent souvent la majeure partie de mon budget en voyage : c’est l’inconvénient d’aimer la bonne chère et qui plus est, en grandes quantités. A Berlin, je voulais satisfaire mon appétit, mes sensibilités de foodie et mon portefeuille, tous les trois en même temps.

 

Je passais le week-end chez des amis à moi qui vivent à Berlin. Je leur ai parlé de mon expédition gastronomique à petit budget, et ils ont relevé avec grand plaisir le défi : trouver pour moi ces fameuses adresses berlinoises de restauration bon marché et de street food où je pourrais me remplir la panse. Résultat : une merveilleuse tournée des plus succulents lieux gastronomiques pour petit budget, que je me dois absolument de vous faire connaître…

(Attention : vous avez entre les mains un article de blog qui ignore totalement les règles diététiques.) 

Le pain en couronne

Rien de tel qu’un énorme pain en forme de couronne fourré au fromage, au moins aussi gros que ma propre tête pour commencer la journée ! Promis-juré. Je n’avais jamais entendu parler de ces pains avant de visiter Berlin, je ne savais même pas qu’ils existaient. En fait, heureusement que je n’en trouve pas près de chez moi, sinon je risquerais de prendre pas mal de kilos en plus et claquerais mes sous dans ces pains géants, à la consistance externe légèrement élastique mais très moelleux à l’intérieur, avec une sournoise petite garniture au fromage blanc. Un seul pain permet de nourrir deux personnes au moins jusqu'en fin de matinée (ou jusqu'à l’heure de la currywurst, petit nom affectueux que j’ai fini par inventer pour ce moment de la journée). Ces pains en couronne coûtent entre 1 € et 1,50 €. 

Je ne plaisante pas; c'était aussi gros que ma tête.

La currywurst

Même si votre budget n’est pas trop serré, il est absolument obligatoire de manger une currywurst (saucisse au curry) au moins une fois à Berlin. Oui, oui, je sais que la currywurst  n’est pas très esthétique, mais c’est vraiment un rite de passage, un peu comme de boire une Guinness à Dublin ou de manger un hot dog à New York ou une pizza à Naples. La currywurst possède même son propre musée à Berlin (que je n’ai pas visité parce que j’étais trop occupée à déguster la spécialité en question pour aller en plus m’informer à son sujet). En toute honnêteté, je ne saurais pas dire si après avoir un peu trop bu, mon palais était assez sensible pour discerner les subtiles différences entre toutes les currywursts que j’ai goûtées, ou bien si c’était cet effet coup de foudre du premier amour que l’on ne peut jamais recréer par la suite, mais je sais que j’ai surtout été marquée par ma toute première currywurst. Je l’ai dégustée chez Curry Fritze dans le quartier de Friedrichshain : pour 2 €, ils m’ont servi la saucisse avec un pain. Ils font aussi de très bonnes frites, chose que je sais parce que mon ami en a commandé et que je suis le genre de personne qui ne commande pas ses propres frites mais qui finit par manger toutes les vôtres (mea culpa).  

C'est une institution berlinoise. Essayez-le.

Les fallafels

Nous avons déniché un petit établissement sans prétention, le Sahara, à l’angle des rues Reuterstrasse et Weserstrasse dans l’arrondissement de Neukölln, qui propose des wraps de fallafel nappés de sauce à la cacahuète tellement délicieux qu’ils pourraient bien changer votre vie. Je n’exagère pas si je vous dis que l’eau me vient à la bouche au moment où j’écris ces mots, rien qu’à en évoquer le souvenir. Leur sauce à la cacahuète est un summum culinaire. Ces falafels ont été mon tout premier repas à Berlin, et si mes amis connaisseurs ne m’avaient pas fait découvrir une foule d’autres bonnes adresses, j’aurais facilement pu me nourrir de fallafels matin, midi et soir tous les jours. Ils sont tellement bons que je n’en ai même pas cédé un petit bout au chien très mignon qui attendait plein d’espoir devant le restaurant, alors que je suis d’habitude du genre à craquer quand un toutou me fait le coup des yeux suppliants. Mais non, il n’a rien eu. J’ai choisi un fallafel au halloumi, pour la somme de 3 €, et j’en mangerais bien un autre maintenant. 

Le secret est définitivement dans la sauce ... Sahara à Neukölln

Les kebabs

Les kebabs de Berlin sont célèbres. Du fait de l’importante population turque de la ville, ils sont l’une de ses meilleures offres de street food. Mais dans une ville où le kebab est roi, une adresse ressort vraiment du lot et domine toutes les autres. C’est le kebab de tous les kebabs. Mustafa’s Gemüse Kebab, dans le quartier de Kreuzberg, mérite bien la demi-heure (ou plus) d’attente (un truc à savoir : apportez une bière pour patienter dans votre file d’attente : il est tout à fait normal de boire dans la rue à Berlin sans avoir l’air d’un alcoolique ni le sentiment d’en être un). Je me suis offert un döner kebab époustouflant. A tel point que j’en ai un peu perdu la tête et ne me souviens plus très bien du prix, mais je suis certaine qu’il m’a coûté moins de 4 €. Je retournerais bien demain à Berlin pour en savourer un autre. En fait, je me demande même si je ne vais pas me le faire expédier en Irlande. 

Ce. Est. Spécial.

Les pizzas

Il a plu des cordes l’un des jours où je me trouvais à Berlin, et nous avons donc décidé de nous offrir quelque chose d’un peu plus chic (et au sec) et de manger à l’intérieur dans un vrai restaurant. La trattoria Il Casolare dans la rue Grimmstrasse du quartier de Kreuzberg a été le refuge idéal contre les averses. Leurs pizzas sont fabuleuses. J’avais la chance de manger avec des gens qui savent comment tirer le meilleur parti d’un repas : nous avons donc commandé une pizza différente chacun, les avons divisées en trois, et avons goûté à chacunes. Nous nous sommes également versé de généreuses quantités de leur incroyable huile pimentée maison, qui ajoute une touche piquante authentique et qui est si bonne que je me suis demandée si je n’allais pas enregistrer un bagage rien que pour en rapporter (j’ai finalement renoncé à l’idée, ce qui me fait un prétexte de plus pour revenir faire un tour à Berlin). Le tout arrosé de bière, plus le pourboire, nous avons payé chacun environ 12 € pour notre festin, et avons mangé comme des rois.

J’ai fait toutes ces agapes en seulement un jour et demi, soit dit en passant. Ne me dites pas que vous n’êtes pas impressionné.

 

Je sais que j’ai raté certains endroits légendaires : je n’ai pas mangé au Bürgermeister, ou au Curry 36. Je ne me suis pas offert de sandwich au kefta (boulettes de viande) chez Gel Gor, ou un lahmacun. Je n’avais tout simplement pas assez de temps ni assez de place pour caser tous ces délices.  Alors n’hésitez pas à me communiquer toutes les autres bonnes adresses que j’ai ratées et les endroits que je dois essayer, car j’ai la ferme intention de revenir à Berlin pour une séquelle street food. Critères obligatoires : il faut que ce soit délicieux et pas cher. Par contre, il n’est pas nécessaire que ce soit sain ou diététique. 

 

- Dee Murray