Dix choses à faire pour moins de dix euros à Brême

Etes-vous déjà allé à Brême ? Avez-vous envisagé de visiter la ville ? Elle mérite vraiment le détour.

 

C’est l’une de ces villes qui passent un peu inaperçues parce que tout le monde préfère Rome, Paris ou Londres, mais elle est pourtant magnifique, le genre de ville qui réussit à être à la fois sophistiquée et pittoresque.

 

Vous n’aurez aucun mal non plus à faire un agréable séjour à Brême avec un petit budget : si vous recherchez un break urbain qui ne fera pas sombrer votre compte dans le rouge, inscrivez-la dans votre liste.

 

Et pour vous donner un peu d’inspiration, voici une liste de dix choses sympas à voir, manger et faire qui vous coûteront chacune moins de dix euros.

Petit déjeuner au Presse Bar Cuisine

Digne d’un roi… Images : Facebook

Rien de tel qu’un bon petit déjeuner pour entamer une histoire d’amour avec une ville, et si vous recherchez une addition à moins de dix euros à Brême, alors le Presse Bar Cuisine est une adresse sûre.

 

Vous y mangerez très bien. Vous aurez le choix entre des pâtisseries italiennes, des viandes froides et des assiettes de fromages, ou des œufs brouillés fantaisie, le tout pour environ 3 € (pour les pâtisseries) et 9 € (pour les assiettes).

 

Notre grande favorite est l’une des assiettes, un délice à l’état pur, ou le petit déjeuner « Cottes Frühstück » : pour 7 €, on vous sert deux petits pains avec du fromage à tartiner, du salami et du fromage, plus un café ou un cappuccino. Affaire conclue.

Un vrai conte de Grimm

Les musiciens de Brême…

Si vous ne connaissez pas le conte des frères Grimm sur les musiciens de la ville de Brême, vous n’êtes pas digne de visiter la ville ! A tout hasard, je vais vous le résumer.

 

Il était donc une fois quatre animaux de la ferme, un chien, un chat, un coq et un âne, qui, las d’être négligés par leurs maîtres, s’étaient enfuis puis c'était rencontrés, et avaient décidé de se diriger vers la grande ville de Brême pour y tenter leur chance comme musiciens.

 

Ils n’arrivèrent finalement pas à gagner la ville, mais le conte a une fin heureuse et Brême a octroyé la citoyenneté honorifique à nos quatre amis.

 

Allez voir leur statue sur le côté ouest de la mairie. Frottez leurs pattes et si vous en avez envie, embrassez l’âne, car cela vous portera chance.

 

De là, dirigez-vous jusqu’au Trou of Brême (qui n’est pas aussi sinistre que son nom peut le faire penser), également sur la place du marché. Jetez une pièce dans le trou, et vous entendez les musiciens vous remercier. Votre obole sera reversée à un organisme caritif. Tout le monde y gagne.

Explorez le quartier du Schnoor

Non, ce n’est pas un dessin animé de Walt Disney, mais la réalité.

Le quartier du Schnoor (Schnoor Viertel) est la plus ancienne partie de la ville, et l’un des plus charmants où vous aurez le plaisir de flâner.

 

Il s’agit d’un petit quartier parfaitement préservé dans le centre médiéval de Brême, formé d’un entrelacs de ruelles pavées bordées de jolies petits cafés et boutiques, qui vous donneront l’impression d’être revenu en arrière dans le temps, ou d’être entré de plain-pied dans un décor d’un film de Disney.

 

Votre balade dans les rues est gratuite, alors n’hésitez pas à vous offrir un souvenir à dix euros (et pourquoi pas un souvenir sur le thème des musiciens de Brême ?)

Visitez la mairie

Mairie de Brême

La mairie (Rathaus) se trouve en plein cœur de Brême et s’érige en vedette sur la célèbre Place du marché sur laquelle elle se dresse depuis environ 600 ans.

 

L’extérieur de l’édifice est intéressant, mais moyennant cinq de vos euros sonnants et trébuchants, vous pourrez jeter un œil à l’intérieur (très chic) et faire une visite guidée qui vous fera découvrir peu un l’histoire locale.

 

Les visites sont proposées en anglais et en allemand, ne durent pas trop longtemps, et les guides savent les rendre intéressantes. Consultez ici les horaires et des informations supplémentaires.

Redevenez un enfant dans une boutique de bonbons

Une très importante attraction culturelle. Images : Facebook

Claquez dix euros dans des sucettes et des bonbons. Faites-le tout bonnement parce que vous le pouvez !

 

Partez à la recherche de la boutique Bremer Bonbon Manufaktur. Elle se trouve dans la rue Böttcherstrasse, dont je vais vous parler dans un instant, mais si vous hésitez, suivez tout simplement l’odeur de sucreries qui émane de la boutique et flotte dans toute la rue, et vous y êtes.

 

L’endroit est petit et vous pourrez voir les confiseurs confectionner les sucreries devant vous. Avec vos dix euros, vous pourrez emporter un joli souvenir : bonbons, bâtons de sucre d’orge ou sucettes, à offrir en cadeau.

 

Vous pouvez aussi les manger vous-même. Comme vous voulez. Moi, personnellement, c’est ce que je ferais.

Mangez une saucisse Knipp à la brasserie Schüttinger Gasthausbrauerei

D’accord, la photo ne fait pas honneur à la saucisse Knipp. Mais elle est vraiment succulente. Images : Facebook

La saucisse Knipp de Brême est une vraie spécialité locale. C’est un boudin très épais (d’environ 10 cm de diamètre) qui est servi et vendu en tranches et non sous forme de saucisse entière.

 

Allez la goûter à la brasserie Schüttinger Gasthausbrauerei où elle est particulièrement bonne. Savoureuse, dodue et servie parfaitement avec du bacon, des oignons, des condiments et des frites.

 

Pas génial si vous surveillez votre ligne, allez-vous me dire... allez, ce n’est pas grave, vous êtes en vacances ! L’assiette de ce délice ne coûte que 9,90 €. Bon appétit !

Visitez la cathédrale Saint Pierre (St Petri Dom)

La Cathédrale Saint Pierre sur la Place du marché

La Cathédrale Saint Pierre (St Petri Dom) est le plus haut édifice de Brême et apparemment, par une règle tacite, il semble qu’elle est appelée à le rester.

 

C’est un édifice superbe, un croisement entre architecture romane et gothique, et même si vous n’êtes pas passionné de la visite d’églises, vous avez tout intérêt à la visiter. Pour 2 €, vous pourrez monter au clocher.

 

Un escalier en colimaçon de deux cent marches environ monte au sommet (ce qui promet si vous venez juste d’avaler une saucisse knipp chez Schüttinger), mais une fois arrivé en haut, vous découvrirez un magnifique panorama sur la ville.

Le Bürgerpark

Le bonheur au Bürgerpark

Pendant un break urbain, il est toujours agréable de faire un break…pour se reposer de la ville. Ne vous laissez pas induire en erreur, le Bürgerpark n’est hélas pas un univers magique dédié aux hamburgers.

 

Il n’en reste pas moins que c’est un grand et beau parc en pleine ville où il fait bon de détendre si le temps et beau.

 

Vous pouvez y flâner, louer une barque ou un vélo, visiter le petit zoo, assister à un spectacle en plein air, vous attabler à l’un des cafés du parc, ou, ce qui est notre choix favori, vous allonger sur le gazon pour un farniente total. L’entrée est gratuite.

Explorez la rue Böttcherstrasse

La rue Böttcherstrasse

Nommée d’après les böttcher (tonneliers) qui y vivaient et y fabriquaient leurs barriques, la Böttcherstrasse relie la Place du marché à la rivière Weser.

 

Au début du 20ème siècle, elle a été rachetée par un négociant de café local (Ludwig Roselius, qui est aussi l’inventeur du décaféiné), qui a alors entrepris de la rénover avec l’aide d’architectes locaux.

 

Ils ont fait du beau travail. La rue est aujourd’hui un chef-d’œuvre architectural où vous trouverez deux musées sympas et une foule de petites échoppes et restaurants, un carillon (glockenspiel) et une pléthore d’artistes de rue.

 

Admirez les œuvres d’art en plein air (sculptures et statues sur les façades et les toits), puis allez visiter le musée de la Böttcherstrasse (regroupant plusieurs musées, en fait) qui abrite de nombreuses collections d’art. Le billet coûte 8 €.

Buvez un « Sluk ut de lamp » au Spitzen Gebel

Faites-vous discrètement servir un petit schnapps au Spitzen Gebel

Le Spitzen Gebel dans la rue Hinter dem Schütting (à environ une minute à pied de la Place du marché) est l’un des bâtiments les plus célèbres de Brême.

 

C’est la dernière demeure médiévale encore debout dans la ville. Elle est aujourd’hui transformée en un joli pub douillet. Mais, ce n’est pas cela qui fait son originalité car le lieu a une tradition qui vous permettra peut-être de bénéficier d’une longue vie.

 

En 1913 le lieu était utilisé par des déménageurs de pianos, une activité apparemment fréquente à l’époque.

 

Les pauvres déménageurs n’avaient pas le droit de boire un petit coup lorsqu’ils travaillaient, et avaient contourné l’interdiction en cachant du schnapps dans une vieille lampe dans le bâtiment, moyen qu’ils avaient trouvé pour aller se désaltérer de temps à autre.

 

Pour la royale somme de 2 €, vous pourrez vous aussi tester le « sluk ut de lamp » (gorgée à la lampe). Attention, ce n‘est pas le meilleur des schnapps, mais c’est la tradition et vous pourrez toujours le faire passer avec une délicieuse bière locale à 8 €.

 

- Dee Murray