Dix choses à faire pour moins de dix euros à Marrakech

Marrakech est l’une de nos plus belles destinations, et aussi l’une des plus exotiques et les plus intéressantes, et, cerise sur le gâteau, vous pouvez être sûr d’y passer de bons moments même si vous surveillez de près votre porte-monnaie : c’est une ville où vous pourrez faire une foule de choses sans trop dépenser.

 

Si vous allez à Marrakech avec un petit budget et avez besoin d’un petit coup de pouce pour trouver des idées, voici une liste de dix choses vraiment sympas à voir, faire et manger pour moins de dix euros.

Petit-déjeuner au Café O2

Le petit déjeuner des champions au Café O2. Images : Facebook

Commencez votre journée au Maroc avec des pancakes à l’américaine et du café italien. Le Café O2, au 23 rue Tariq Ben Ziad, est un petit café convivial et décontracté qui sert un véritable petit déjeuner de qualité pour un prix très avantageux.

 

Vous y trouverez même des pancakes aux fruits et surtout, des pancakes au Nutella et aux Snickers, que vous pouvez accompagner d’un café et de jus d’orange pour 45 dirhams (un peu plus de 4 €).

 

L’équipe du café est vraiment chaleureuse (même envers les enfants et les chats). Au menu, vous pourrez aussi manger d’excellents hamburgers bon marché, des pizzas et des paninis si vous avez envie à un moment donné de faire un break avec la gastronomie marocaine.

Jardin Majorelle

Une véritable oasis. Images : Facebook

Le Jardin Majorelle est l’une des attractions les plus célèbres et les plus belles de Marrakech et arrive régulièrement en tête de la liste des choses à voir absolument. Dans cette ville connue pour son animation frénétique, les jardins sont une authentique oasis de calme et de beauté.

 

Leur agencement est magnifique (mais que peut-on attendre d’autre lorsque l’on sait que ce jardin, créé à l’origine par le peintre Jacques Majorelle, a ensuite été remanié par Yves Saint Laurent et son compagnon Pierre Bergé ?)

 

Complétant ces jardins colorés et impeccablement entretenus, vous trouverez un musée sur l’histoire et la culture du peuple Berbère qui vaut le détour. L’entrée aux jardins et au musée coûte 100 dirhams marocains (70 dirhams pour le jardin, 30 pour le musée), soit 9,15 €. Faites-vous cette excursion botanique.

Visitez les souks

Ah, les souks ! Marrakech subjugue toujours les sens, quel que soit le quartier où vous passez, mais c’est dans les souks affairés et bondés, à l’activité frénétique, que vous percevrez toute l’intensité de la ville.

 

Certains préfèrent faire une visite guidée officielle, mais si vous êtes prêt à vous égarer et aimez errer en essayant de retrouver votre chemin, vous vous débrouillerez très bien sans guide.

 

Simplement, n’oubliez pas que si vous demandez de l’aide ou votre direction, vos interlocuteurs s’attendront à être rémunérés. Pour ne pas perdre le nord, repérez-vous sur la Mosquée de la Koutoubia pour retrouver la grande place, la Jemaa el-Fna.

 

Inutile de faire des emplettes pour apprécier les souks. Mais si vous avez envie d’y claquer vos dix euros, n’oubliez pas la règle d’or : marchandez comme si votre vie en dépendait.

Médersa Ben Youssef

Six euros seulement l’entrée. Qu’attendez-vous pour y aller ?

Si vous êtes passionné d’architecture et de design – et en fait, même si vous ne l’êtes pas – vous serez époustouflé à la vue de la Médersa Ben Youssef.

 

C’était autrefois le plus grand centre d’études islamiques en Afrique du nord, et il est aujourd’hui ouvert au public. Le bâtiment est extraordinairement impressionnant.

 

La cour est sans doute sa partie la plus remarquable : partout où se pose le regard, tout est décoré de boiseries minutieusement sculptées et de marbre, de superbes mosaïques en zellij (petits carreaux) et de plâtre décoratif.

 

L’entrée coûte 6 euros. Impossible de laisser passer l’aubaine. Par contre, la médersa, actuellement en rénovation, ne rouvrira qu’en 2020.

Allez manger chez Amal

Bonne chère et bon karma. Toutes les raisons d’aller y manger. Images : Facebook.

Le Centre Amal de Gueliz, à Marrakech, est un excellent choix pour trois raisons. La principale est que c’est un lieu qui offre aux femmes défavorisées la possibilité de se former comme cuisinières et serveuses, et d’acquérir des compétences qui leur permettront de trouver un emploi.

 

La deuxième raison est que c’est aussi un très bon restaurant qui sert une cuisine marocaine et de la fusion food qui sont parmi les plus savoureuses et meilleur marché de la ville.

 

La troisième raison est que l’on y mange très bien pour largement moins de dix euros, et que votre repas contribue à aider le centre et les femmes qui y travaillent. Bref, vous avez toutes les raisons du monde d’y aller.

Coucher de soleil sur la place Djemaa el-Fna

La place Djemaa El-Fna. Images : Wikimedia Commons

La Jemaa est la grande place qui marque l’épicentre de la frénésie des souks de Marrakech.

 

C’est un lieu absolument fascinant, avec ses artistes de rue, ses charmeurs de serpents et ses animaux danseurs, ses diseurs de bonne aventure qui vous lisent dans les lignes de la main et ses tatoueurs au henné…

 

Une idée très agréable pour l’apprécier, est de vous rendre dans l’un des nombreux cafés qui entourent la place, juste avant la tombée du crépuscule, et de siroter un thé à la menthe tout en regardant le soleil se coucher sur la place.

 

Vous pourrez ainsi observer l’animation de la place à distance, et ce qui ne gâche rien, en vous détendant.

Allez au hammam

On va dire que c’est plus stimulant que relaxant

Allez au hammam, mais pas un hammam branché et luxueux. Restez au plus près des choses, et allez vous faire exfolier la peau dans un hammam public.

 

L’entrée coûte environ 10 à 15 dirhams (à peu près un euro) puis 15 à 30 dirhams supplémentaires pour un soin qui vous fera faire peau neuve.

 

S’il y en a à la vente et qu’il vous reste suffisamment de petite monnaie, achetez du “sabon beldi”, du savon noir à l’huile d’olive. Ne ratez pas l’occasion.

 

Ne vous attendez pas à trouver de la musique d’ambiance, des chaussons moelleux et des bougies au hammam public : rien à voir avec tout cela.

 

Par contre, vous pouvez être certain d’en ressortir complètement régénéré (et pas seulement parce que vous vous serez débarrassé de toute une couche de peau morte). C’est vraiment l’expérience à faire à Marrakech.

Pâtisserie Amandine

Installé à la pâtisserie Amandine avec un café et un gâteau ou une autre douceur, vous serez pardonné si vous avez l’impression de vous trouver dans l’un des meilleurs salons de thé de Paris.

 

Tartes exquises et luisantes, viennoiseries moelleuses et feuilletées, café délicieux, petits macarons impeccables, et mille-feuilles confectionnés avec une incroyable précision ont de quoi satisfaire même le plus pointilleux des amateurs de pâtisseries.

 

Vous aurez du mal à en croire vos yeux quand vous verrez tout ce que vous pouvez vous offrir pour dix euros.

 

C’est une pâtisserie fabuleuse, et qui plus est, le personnel est vraiment charmant. La tarte aux framboises est un pur enchantement, et n’oubliez surtout pas d’essayer la « corne de gazelle », une spécialité marocaine délicieuse.

Visitez la Maison de la photographie

La Maison de la photographie, rue Ahl Fes (dans la Medina), a vu le jour lorsque deux collectionneurs de photographies anciennes du Maroc ont décidé de raconter l’histoire du pays à travers certaines des plus belles images de leurs collections.

 

Tous les clichés ont été pris entre 1870 et 1960 et racontent une incroyable histoire. La collection est organisée sur trois étages, par région et par date, et donne un très bel aperçu de l’histoire et de l’évolution du Maroc et de son peuple depuis la fin du XIXème siècle.

 

Au prix modeste du billet d’entrée (40 dirhams) s’ajoute l’accès au superbe toit-terrasse où est installé un café. La vue panoramique est incroyable et vous pourrez y siroter un thé ou manger un tagine en regardant le soleil se coucher sur la Médina.

Allez visiter une tannerie

Suivez votre odorat …

Vous sentirez l’odeur des tanneries de Marrakech avant de les apercevoir. C’est là que les cuirs et les peaux sont tannées et trempées dans une délicieuse concoction d’urine de vache, de crottes de pigeon et d’acides pour obtenir la souplesse voulue.

 

Cette technique de traitement ancienne est fascinante à observer, à tel point que vous en oublierez presque l’odeur. Ou peut-être pas, car la puanteur est phénoménale. Mais la découverte en vaut la peine.

 

Des Marocains vous proposeront des visites guidées, qui peuvent être intéressantes, mais si vous vous décidez à suivre un guide, pensez à bien fixer le prix l’avance, et faites-lui comprendre clairement que vous ne vous engagez en aucun cas à acheter quoi que ce soit, si jamais l’envie lui prenait de vous amener dans une boutique d’articles de cuir à la fin de la visite.

 

Si tout cela vous a donné des envies de découverte, consultez ici nos vols pour Marrakech !

 

- Dee Murray