Guide de Cologne en 72 heures

Avec ses excellentes adresses shopping, ses sites emblématiques et l’accueil chaleureux de ses habitants, Cologne est une ville allemande fabuleuse et la destination idéale pour un break urbain. Tirez parti au maximum de votre long week-end avec notre guide de Cologne en 72 heures…

Vendredi

Le matin : Sucre à gogo chez Törtchen Törtchen

 

Commencez le jour tout en douceur (dans tous les sens du terme) avec une masterclass en pâtisserie organisée par l’équipe de Törtchen Törtchen. Sous la houlette de Matthias Ludwigs, vous pourrez vous essayer à confectionner vos propres macarons.

 

Les cours ont lieu dans les locaux du café « Backstube », une petite fabrique artisanale accessible en 15 minutes en métro depuis le centre de Cologne.

 

C’est un espace aussi utilisé par les professionnels du lieu. Du coup, pendant que vous apprenez à faire vos macarons, vous avez tout autour de vous l’équipe de Törtchen Törtchen, affairée à créer des pâtisseries qui ressemblent à des bijoux ou à faire fondre du chocolat destiné à leurs bonbons exquis.

 

Je recommande vivement ce cours auquel j’ai participé : ce sont deux heures vraiment passionnantes. De la préparation des ingrédients au mélange de la ganache et à la réalisation des décorations avec une douille, j’ai appris une foule de choses (qui aurait imaginé qu’une fausse manœuvre pouvait virer au désastre et transformer un mélange pour macaron en une pâte ressemblant aux marshmallows ?)

 

Point positif, j’ai réussi à éviter les catastrophes majeures et suis rentrée avec une fournée de macarons à l’aspect tout à fait correct…

Quelques macarons faits de ma main…

Il est possible de réserver à l’avance des ateliers de groupes consacrés aux macarons et aux pâtisseries sur le site Web de Törtchen Törtchen.

 

L’après-midi : Musée Ludwig

 

De retour au centre de Cologne, à l’ombre de la colossale Cathédrale, se trouve l’excellent Musée Ludwig. Sa collection permanente abrite des œuvres d’art moderne de notoriété mondiale, dont des peintures pop art de Roy Lichtenstein et assez de tableaux de Picasso pour rivaliser avec les musées d’Espagne et de France.

 

Si vous visitez le musée à l’heure du déjeuner, un bon point à noter est que les plats servis au Ludwig dans le Café et restaurant du musée est excellente (vous ne verrez pas le moindre assortiment pré-emballé et tout flasque), ce qui en fait l’endroit idéal pour manger un morceau avant d’aller vous perdre dans l’univers de l’art abstrait.

Rétrospective Joan Mitchell

Ma visite a coïncidé avec la Rétrospective Joan Mitchell. Des documentaires en noir et blanc émaillaient le parcours et permettaient de comprendre l’état d’esprit de l’artiste à l’époque où elle avait peint ses œuvres les plus complexes.

 

Je ne connaissais pas très bien son travail avant de me rendre au musée, mais j’ai fini par passer deux bonnes heures dans l’exposition grâce à la scénographie judicieuse et aux textes explicatifs intéressants. Vraiment passionnant.

 

Le soir : Bières et musique

Un plat traditionnel de « rheinischer Sauerbraten » (plat rhénan de bœuf mariné à la sauce aigre-douce)

Allez vous régaler des plats locaux dans une brasserie (Brauhaus) accueillante telle que la Brauhaus Gaffel am Dom ou la Früh am Dom, toujours animée. Ensuite, dirigez-vous vers le quartier d’Ehrenfeld et continuez à faire la fête au E-feld, un club installé dans une cave qui attire les DJ réputés. Ehrenfeld avait aussi un autre grand club mythique, l’Underground, mais celui-ci a désormais fermé ses portes.

Samedi

Matin : Cathédrale de Cologne

Cathédrale de Cologne

Avant tout, une visite de la Cathédrale de Cologne s’impose dans la liste des lieux indispensables à voir. La Cathédrale est le symbole de la ville depuis des siècles et la raison en saute tout de suite aux yeux.

 

C’est non seulement l’une des plus grandes cathédrales gothiques européennes, mais aussi l’un des rares édifices de Cologne à avoir survécu à la Seconde Guerre mondiale pratiquement intact. Alors qu’une grand partie de la ville a été anéantie par les bombardements et reconstruite dans le style du 20ème siècle, la cathédrale, datant de 1248, n’a été que partiellement endommagée.

 

Elle conserve ses vitraux médiévaux mais arbore aussi un vitrail moderne à l’effet « pixélisé » de l’artiste Gerhard Richter. Avalez par précaution un solide petit déjeuner avant de vous attaquer à l’ascension du clocher de la cathédrale, car vous devrez gravir pas moins de 500 marches.

 

Après-midi : Shopping. Shopping. Shopping.

Le Café Eigel, lieu idéal pour faire une pause

Avec ses boutiques de designer originales et son vaste choix de cafés et de restaurants, le Quartier belge est l’un des plus branchés de la ville et aussi un paradis pour les amateurs de shopping.

 

Vous aurez bien du mal à repartir les mains vides de ses boutiques de vêtements, de chaussures et de disques vintage uniques en leur genre. Si vous préférez les enseignes grand public et les grands magasins, dirigez vos pas vers la Schildergasse, réputée comme l’une des meilleures artères commerçantes d’Europe.

 

Pour trouver l’énergie pour votre expédition shopping, offrez-vous un délicieux chocolat chaud ou une tranche de gâteau à l’exquis Café Eigel. Comme dans la plupart des villes allemandes, les magasins sont fermés le dimanche (sauf les petits kiosques), et la plupart des grandes enseignes ouvrent par conséquent tard le samedi, en général jusqu'à 20h00.

 

En soirée : Quartier belge et Kwartier Latäng

Les quartiers de Cologne s’animent à la tombée de la nuit

Le Quartier belge est le lieu idéal pour vous détendre après une razzia shopping. Le Salon Metzgerei Schmitz est un petit restaurant original qui abritait autrefois la plus ancienne boucherie de Cologne.

 

Aujourd’hui, même si le restaurant rend hommage à la boucherie qui l’a précédé, on vous y servira surtout les meilleurs plats végétariens de la ville – quiches, gâteaux et salades – le tout préparés avec des ingrédients bio frais.

 

Ensuite, dirigez-vous vers le Kwartier Latäng (transcription phonétique du Quartier Latin parisien !), le quartier étudiant où vous pourrez découvrir la vie nocturne de la ville. Le Meister Gerhard est apprécié pour ses tapas et ses vins, tandis que le Spirits Bar sert certains des meilleurs cocktails de la ville.

Dimanche

Matin : Musée MAKK

Le dimanche matin, lorsque les boutiques ont fermé leur sortes jusqu'au lundi et que la plupart des gens sont encore sous la couette, le moment est idéal pour aller visiter le musée des arts appliqués (Museum für Angewandte Kunst Köln), aussi appelé le MAKK.

 

Le MAKK a acquis plus de 100 000 pièces du 10ème siècle jusqu’à nos jours : mobilier, objets décoratifs et céramiques. Sa collection la plus populaire compte des objets de la vie quotidienne du 20ème siècle, tels que de vieux téléviseurs, téléphones, appareils photo et postes de radio, mais aussi des œuvres d’art moderne, par exemple de Kandinsky.

 

Une fois la visite terminée, direction le Café Fassbender et son brunch légendaire !

 

 

Après-midi : Promenade dans le quartier du Rheinauhafen

Découvrez la ville sous un angle nouveau avec le quartier futuriste de Rheinauhafen

Pour admirer la plus belle vue sur Cologne, prenez l’ascenseur qui vous amène jusqu'au toit-terrasse du Triangle de Cologne (Ottoplatz 1), un gratte-ciel sur la rive est du Rhin.

 

Le panorama à 360 degrés, à 103 mètres de hauteur, est spectaculaire. Prenez l’ascenseur jusqu'au 28ème étage, terminez à pied jusqu’au 29ème, et découvrez la vile sous un angle entièrement nouveau.

 

A partir du Triangle, dirigez-vous vers le sud et dépassez le pont Deützer, le long du sentier piétonnisé qui longe la rive est du Rhin. Vous pourrez y admirer une superbe vue de la vieille ville de l’autre côté de la rivière.

 

Le sentier est très fréquenté et vous y croiserez bon nombre de marcheurs et de joggers, mais il y a aussi de très nombreux bancs où vous pourrez vous asseoir et simplement vous imprégner de l’ambiance.

 

Et vous avez sans doute du coup aiguisé votre appétit : régalez-de votre dernier repas traditionnel à la brasserie Peters Brauhaus et commencez à réfléchir à votre prochaine visite à Cologne, la ville la plus décontractée d’Allemagne.

 

Vols pour Cologne

 

- Fiona Hilliard