Le guide gastronomique de Valence

La ville espagnole de Valence, installée sur la Côte des fleurs d’orangers baignée de soleil, sur l’estuaire du Túria qui rejoint la mer Méditerranée, a de nombreux atouts : un climat ensoleillé, des plages de sable fin, de vieux quartiers imprégnés de culture. Et aussi une scène foodie en plein essor.

 

Alors, que manger et où se restaurer ? Voici quelques petits indicateurs pour vous diriger vers nos bonnes adresses… 

Matinée au Mercat Central

Mercat Central: le plus grand marché couvert d'Europe

 Galvanisant la réputation foodie de Valence, le Mercat Central est le plus grand marché couvert d’Europe. Arborant une façade art déco orné de magnifiques carrelages de céramique, il abrite un nombre époustouflant de stands - environ 400 - qui vendent des produits extra-frais de la mer et de la campagne : fruits et légumes de saison, champignons, charcuteries, noix, jambons espagnols aussi fondants que du beurre, fromages, crevettes d’un rouge rutilant, oursins, patelles encore vivantes que l’on voit frétiller sur leur lit de glace… 

Le mouvement du café de troisième vague

Retrogusto: Les ingrédients d'un petit-déjeuner parfait. Image via Facebook

Retrogusto Coffee Mates est un minuscule stand du Marché central qui vend du café de nouvelle génération : cafés infusés à froid, cafés infusé par versement (pour-overs) et classiques à base d’expressos, tous issus du commerce équitable et torréfiés à la perfection. Inutile de les sucrer. Mariez votre café avec une pâtisserie du jour nappée d’un “dulce de leche” bien crémeux et caramélisé de l’un des stands de pâtisserie voisins et vous aurez tous les ingrédients du parfait petit déjeuner. 

Un parcours tapas sans faute

 Une brève flânerie dans les vieilles rues du quartier Barrio del Carmen vous permet de découvrir toutes sortes de merveilleux petits restaurants, dont certains très connus comme La Pilareta, célèbre pour ses moules moelleuses, La Taverna Marisa, où vous pourrez vous gorger d’excellentes tapas et de vins locaux, et la Sidrería El Molinón, qui propose des plats gourmets et des cidres venus de la région des Asturies, célèbre pour sa gastronomie. 

Des tapas créatifs

Tapas créatives sur MercatBar

Si vous recherchez des tapas gourmets avec une touche créative, je vous recommande de vous diriger vers le quartier de Cánovas, où vous pourrez déguster des tapas tous frais du marché au MercatBar. L’endroit appartient au chef multi-étoilé Michelin Quique Dacosta, mais ne vous inquiétez pas, vous en aurez plus que votre argent en commandant les menus à prix fixes qui y sont proposés, et vous ferez un véritable voyage de découverte gastronomique. Les plats sont ludiques et comprennent des créations telles que les “air-bags”, dont la première bouchée s’accompagne d’une explosion de saveurs de parmesan et de bacon, d’huîtres aux algues infusées aux graines de sésame, et mon plat favori personnel, une succulente queue de bœuf braisée. 

Horchata sucrée et pâtisseries

Horchata est un must

Si vous aimez les douceurs, la célèbre boisson de Valence, la horchata, ainsi que les pâtisseries saupoudrées de sucre, les “farton”, qui l’accompagnent généralement, sont parfaites pour vous redonner un peu d’énergie. La horchata rappelle un peu un milkshake, mais elle est concoctée à base d’eau, de sucre et de noix tigrée, que l’on appelle en Espagne la “chufa”. Sucrée et crémeuse, de couleur pâle, c’est une boisson vraiment rafraîchissante par une chaude journée. Il existe une multitude de petites “horchaterias” qui en vendent, mais les gens du coin s’accordent tous à dire que c’est à l’horchateria Santa Catalina que vous boirez la meilleure horchata de la ville. 

Le turron de Valence artisanal traditionnel

Turron à Galiana

Le turron est une sorte de nougat sucré et consistant fabriqué à base d’amandes grillées. Célèbre dans le monde entier, il fait partie des desserts traditionnels de Noël. Ce dessert espagnol très important est originaire de Valence. La ville abrite toujours l’une des plus célèbres turronerias de tous les temps : Turrones A. Galiana. Un petite équipe d’artisans spécialisés y fabrique et conditionne à la main des plaques de succulents turrons de toutes les sortes, ainsi que des gâteaux classiques et d’alléchants fruits confits. Pour le foodie amateur de culture, voilà une tranche d’histoire comestible à ne pas manquer. 

Déjeunez d’une paella à la plage

Profitez de la paella traditionnelle sur la plage de La Pepica

La paella est originaire de Valence et était au départ un plat humble, partagée par les paysans et les laboureurs qui se regroupaient autour d’une énorme poêle appelée en valencien la paella, pour y manger directement tous ensemble. La recette de la paella traditionnelle comprenait du riz de la région de Valence, agrémenté de haricots verts, de safran et d’un mélange de viande de poulet, de lapin et/ou d’escargots, et non pas de fruits de mer qui sont aujourd’hui considérés comme la norme.

 

Vous trouverez bien évidemment une multitude de bars et de restaurants qui servent la paella et les plats de riz (“arroz”) dans toute la ville, mais le roi de la paella est incontestablement La Pepica, un restaurant traditionnel avec une grande terrasse ensoleillée, donnant directement sur la plage. Commandez la paella  valencienne classique au poulet, au lapin et aux haricots verts, si vous avez de savourer une vraie paella à l’ancienne, ou essayez la légendaire paella spéciale aux fruits de mer, baptisée La Pepica, servie avec les fruits de mer déjà décortiqués. 

Une paella classique pour petits budgets

El Laboratorio Valencia. Image via Facebook

La paella n’est pas toujours très bon marché : si votre budget est restreint, allez à El Laboratorio, commodément situé tout près de la toujours charmante place Plaza de la Virgen. Vous pourrez y déguster une délicieuse paella traditionnelle, arrosée d’un cocktail concocté par des mains expertes, pour environ 10 €.  

L’apéritif à ne pas manquer : l’Agua de Valencia

Agua de Valencia avec de nouveaux amis au Café de las Horas

La région de Valence est réputée pour son énorme production d’oranges juteuses et sucrées, et la meilleure façon de les déguster est de tester la boisson emblématique de la ville : l’Agua de Valencia (Eau de Valence). Ne vous laissez pas induire en erreur par ce nom, car ce breuvage alcoolisé ne contient pas une traître goutte d’eau, mais se compose d’un jus d’oranges de Valence fraîchement pressées, le tout corsé de cava, de vodka et/ou de gin. Savourez-le au Café de Las Horas au décor fantaisiste, où vous pourrez en siroter par carafes entières tout en écoutant de la musique live et en vous imprégnant de l’atmosphère théâtrale. 

Un dîner en grande pompe

Stunning Pork Rib Mediterranean-Asian Fusion at Seu Xerea

Si vous avez envie d’un vrai dîner de qualité dans un environnement lumineux et décontracté, à des prix étonnamment séduisants, vous ne pouvez tout bonnement pas manquer les menus de gastronomie fusion asiatico-méditerranéenne du Seu Xerea. Son chef et visionnaire culinaire,  Steve Anderson, crée des plats tels que des samossas au poulet et aux cacahuètes et des nanbans de maquereau accompagnés de yaourts épicés qui attestent de sa virtuosité et de sa créativité. Quant à ses travers de porc aux patates douces, à la sauce hoisin, aux ananas et au gingembre, ils vous feront accéder au septième ciel du paradis des foodies.

 

 Citons aussi le restaurant étoilé Michelin, le Restaurant Riff. Fondé par Bernd H. Knöller, un chef à l’expérience époustouflante que j’ai eu le plaisir d’accompagner pendant toute une journée, le Riff est l’apogée de plusieurs dizaines d’années de dur labeur et de dévouement à l’art culinaire. La carte change fréquemment. « Trop souvent », comme il m’a expliqué alors que nous arpentions le Mercat Central pour commander quelques ingrédients avant de commencer le service.

Oursins et crevettes au Mercat Central

 « Je suis un chef romantique. J’aime venir ici voir les produits. Ça me donne de l’inspiration, de nouvelles idées. » Ses saveurs emblématiques sont le riz accompagné de poulpe tout doucement grillé, le colin aux haricots blancs et au chorizo, et les langoustines accompagnées de tomate bio et d’aneth. Une cuisine simple, direz-vous, mais attendez d’y avoir goûté et vous comprendrez. 

RIFF

 « Les foodies sont contents si la présentation est jolie, » précise Bernd, « mais pour le gourmet, ce qui compte, c’est la saveur, ce que le goût des aliments vous fait ressentir. » 

Les experts de la bière artisanale à Valence

Perfect Ten: Bière Tripel Belge Saltafoss

 Barcelone est peut-être le chef de file de la révolution de la bière artisanale en Espagne, mais le contexte est aussi passionnant à Valence. Découvrant que je recherchais des bars spécialisés locaux, Bernd n’a pas tari d’éloges sur un couple d’Italiens fondateur d’un bar, La Birreria, spécialisé dans les bières italiennes.

« Ils importent depuis l’Italie une bière spéciale non pasteurisée d’une très grande fraîcheur. Je suis un maniaque de la qualité et de l’excellence, et ils sont exactement comme moi, »m’indique-t-il en s’apprêtant à me présenter les propriétaires.

« La Heineken, par exemple, je lui donne 5 et demi sur 10, mais leurs bières à eux, je leur mets au moins 9 et demi sur 10 ! ». Ce n’est pas peu, venant d’un homme qui a gagné et su défendre une étoile Michelin.

Roberto, le propriétaire, nous verse rapidement une ronde de dégustation de bières pression qui vont des doubles I.P.A ultra-houblonnées aux stouts, sombres et puissantes, en passant par les bières blanches à la mode Belge. La qualité est réellement extraordinaire et je pense déjà à y retourner pour en goûter d’autres.

Enfin, pour mettre un point d’orgue idéal à l’expérience, commandez une bouteille de bière triple belge Saltafoss, à laquelle Bernd décerne le 10 de la perfection.

 

« Elle est tellement bonne que ce n’est presque plus de la bière. Elle repousse les limites. Elle est incroyable, » commente-t-il. Et je ne peux que lui donner raison. 

 

- Ben Holbrook