Road Trip : à la découverte de Naples et des beautés de la Campanie

Ruche bruissante d’activité, débauche de couleurs : Naples est un musée vivant, une cité séduisante qui ne ressemble à aucune autre sur Terre. 

 

Fondée par les Grecs au deuxième millénaire avant J.-C., Naples est l’une des plus anciennes villes à avoir été habitées en continu. De nos jours, son Centro Storico (la vieille ville historique) est le plus grand d’Europe et son labyrinthe de ruelles, ses basiliques, ses catacombes et ses grottes souterraines sont classés collectivement au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 

Si vous souhaitez une immersion instantanée dans cette ambiance, dirigez vos pas vers le Quartieri Spagnoli (Quartier espagnol), qui, contrairement à ce que suggère son nom, est l’un des secteurs les plus authentiques de la ville.

 

Traversant le Centro Storico à partir du Quartieri Spagnoli en direction de Forcella, et divisant la ville en deux, Spaccanapoli (littéralement « la fracture de Naples ») est la rue la plus longue et la plus célèbre. Bordée de caffès traditionnels, de bars, de pâtisseries et de pizzerias, elle bourdonne jour et nuit des bruits de la vie locale et des pétarades incessantes des scooters (où souvent s’entassent trois, voire quatre personnes en même temps).

 

Faites une pause pour boire un café et déguster une « sfogliatella », la pâtisserie croustillante typique du coin, garnie de fromage ricotta sucré, et imprégnez-vous des scènes de rue. 

Faites le plein de décorations sur la Via San Gregorio Armeno, où tous les jours c’est Noël

Crédit photo : Ben Holbrook

Proche de Spaccanapoli, la Via San Gregorio Armeno est l’une des plus charmantes ruelles de Naples. Affectueusement surnommée « l’allée de Noël », elle abrite les célèbres ateliers napolitains de la nativité (« presepe »), et vous pouvez y voir les artisans à l’œuvre, sculptant ou modelant à la main dans la terre cuite et le bois des scènes de la Nativité d’une grande richesse.

 

La tradition est vieille de presque deux siècles, avec l’avènement de la mode consistant à décorer les demeures des riches et de la famille royale pour Noël. Aujourd’hui, cependant, toutes sortes de figurines colorées, représentant les personnages et l’esprit de la vie napolitaine contemporaine, y sont créées toute l’année. 

Découvrez le vrai goût de la pizza

Crédit photo : Ben Holbrook

Les pizzaioli de Naples perfectionnent leurs célèbres pizzas à pâte fine depuis la fin du 18ème siècle, date à laquelle cette pizza aurait été inventée pour la reine Marguerite de Savoie. Les tomates rouges, le basilic vert et les oignons blancs étaient censés représenter le drapeau italien.

 

La vraie pizza Napolitaine doit être confectionnée avec des tomates de San Marzano, qui poussent dans les terres volcaniques au sud du Mont Vésuve, et avec le fromage local de mozzarella di Bufala Campana.

 

Vous n’aurez pas besoin d’aller très loin pour trouver une pizzeria à Naples, mais si vous voulez goûter au nec plus ultra en la matière, allez chez Da Michele. Fondé en 1870, cet établissement d’allure modeste ne sert que deux types de pizzas : la Margherita à la tomate, au basilic et à la mozzarella, et la Marinara, aux tomates, à l’ail et l’origan, cuites à la perfection en moins de 60 secondes dans un énorme four à bois. Commandez une pizza entière (elles sont bien trop bonnes pour les partager) avec une bouteille de bière Nastro Azzurro, et le paradis s’ouvre à vous. 

Faites l’ascension du Mont Vésuve

Crédit photo : Ben Holbrook

L’un des volcans les plus célèbres au monde, le Mont Vésuve, a connu sa dernière éruption en 1944. Techniquement, il est toujours considéré comme actif, bien que l’on estime généralement qu’il est arrivé au terme de son cycle éruptif.

 

Culminant à 1 200 mètres au-dessus du niveau de la mer, son cratère d’aspect lunaire offre un panorama spectaculaire sur la Baie de Naples, la Côte d’Amalfi et le parc national du Vésuve, qui occupe une ceinture étonnamment verdoyante au pied du volcan.

 

Une route permet d’accéder en voiture jusqu’à 1 000 mètres d'altitude. Vous devez ensuite garer votre véhicule et acheter un ticket (coût : 2 €) pour prendre la navette qui va jusqu'à la billetterie du cratère. Les tickets pour atteindre à pied le sommet sont vendus 10 €. La dénivelée est d’environ 200 mètres et la randonnée est adaptée à peu près à tous les niveaux de marcheurs (mais n’oubliez pas votre crème solaire, une bonne provision d’eau à la belle saison et un vêtement de pluie léger les mois plus frais). De nombreux cabanons proposent aliments, boissons et souvenirs le long du chemin, et à la fin vous trouverez même du « vin volcanique » local pour célébrer votre arrivée au sommet.

 

Informations supplémentaires ici / Billet 10 €  

Revivez l’éruption du Vésuve dans les ruines de la cité romaine de Pompéi

Crédit photo : Ben Holbrook

L’antique cité romaine de Pompéi fut enterrée sous une avalanche de lave en fusion et de cendres lors de l’éruption du Mont Vésuve en 79 avant J.-C., qui fit 2 000 morts.

 

Lors des fouilles, pour préserver les corps des habitants et des animaux, qui avaient été recouverts de roche volcanique mais qui s’était désagrégés au fil des siècles, laissant la cavité vide de leur empreinte dans la roche, on injecta du plâtre liquide à l’intérieur de ces gangues de roche pour conserver la forme des corps. Ce sont donc des moulages en creux, qui ont figé les scènes saisissantes des derniers moments des Pompéiens et de leurs animaux.

 

La ville elle-même est restée dans un étonnant état de préservation. Les visiteurs peuvent aujourd’hui flâner dans les rues romaines, et visiter les anciens temples, les maisons, les boutiques, les amphithéâtres, et même une maison close, avec dans le lointain la silhouette malveillante du Mont Vésuve.

 

Informations supplémentaires ici / Billet 15 €

Plongez voir la cité engloutie de Baia

Statues de Baia, par Matteo Poddie

Bâtie sur des cheminées volcaniques, la ville de Baia, vieille de 2 000 ans, était renommée pour ses sources d’eau chaude aux vertus curatives. Elle avait aussi l’infâme réputation d’être le lieu de débauche des plus riches et plus puissants Romains, une sorte de Las Vegas de l’Empire romain.

 

Cependant, ces cheminées volcaniques, à l’origine de sources thermales qui attiraient ses nombreux visiteurs, devaient aussi finir par signer l’arrêt de mort de la ville. L’activité bradysismique força les habitants à abandonner la ville, qui s’enfonça lentement sous le niveau de la mer.

 

Aujourd’hui, les ruines antiques reposent à environ 10 mètres sous la surface des eaux. En masque-tuba ou en plongée bouteille, il est possible d’y distinguer les rues anciennes et les restes de spas et de villas ornementés, avec d’élégantes statues (des répliques, les originales étant dans un musée), et des sols en mosaïques étonnamment bien conservés.

 

Que vous débutiez en masque-tuba ou soyez un plongeur aguerri, vous serez très bien accueilli par les experts de l’école de plongée Centro Sub Campi Flegrei qui vous emmèneront jusqu'aux ruines submergées et vous permettront de découvrir de très près ce site archéologique spectaculaire et fascinant. 

Vivez la Dolce vita sur la Côte d’Amalfi

Crédit photo : Ben Holbrook

A seulement une heure et demie de Naples commence un univers entièrement différent, une côte tranquille parfumée par les citronniers, où des villages bariolés à flanc de falaise dégringolent vers la mer d’un bleu profond. Epitomé de la « dolce vita », il n’existe rien de plus glamour ou de plus romantique cette route côtière de 50 kilomètres qui sinue sur les falaises : on l’appelle « La Costiera Amalfitana ».

 

De Sorrente à Salerne, d’Amalfi à Ravello, ces petites bourgades pimpantes sont aussi parfaites que des cartes postales, mais dans tous les cas, ne ratez pas Positano, village paradisiaque aux couleurs pastel qui semble tomber en cascade vers la mer.

 

Suivez les marches étroites qui descendent jusqu'à la plage et installez-vous à l’un des restaurants de bord de mer pour déguster des saladiers géants de « scialatielli ai frutti di mare » (la version locale des linguines aux fruits de mer) et une ou deux bouteilles de prosecco.

 

Sur la plage, sirotez du limoncello, l’omniprésente liqueur à la saveur acidulée, confectionnée avec les citrons de la région, et faites une excursion en bateau vers ce terrain de jeux hédoniste qu’est l’île de Capri. Vous pourrez y passer quelques heures en dégustant des cappuccinos, des sorbets et tous autres caprices qu’il vous passera par la tête de vous offrir.

Mangez, buvez et jouez comme les gens du coin

Crédit photo : Ben Holbrook

Naples n’est jamais aussi belle qu’à la tombée du soir, lorsque les piazzas couvertes de graffiti s’emplissent du brouhaha des habitants venus siroter une bière Peroni, manger une glace ou avaler une pizza. Dirigez-vous vers la Piazza San Domenico Maggiore pour boire un Aperol Spritz, avant de vous attabler pour un festin en plein air à la Trattoria Da Nennella. Vous pourrez vous y offrir un authentique dîner avec « antipasto, primo, secondo » (une entrée, puis un premier et un deuxième plat de résistance), avec des assiettes de prosciutto et de mozzarella, des pâtes du jour fumantes et des plats de viande ou de poissons qui vous feront vous exclamer « Mamma mia » en moins de temps qu’il ne faut pour le dire. Une véritable aubaine pour 15 €, vin, eau et pain compris !

 

Si vous pouvez encore marcher après vos agapes, suivez la foule le long des rues comme la Vico Lungo Teatro Nuovo pour une chaude nuit ponctuée de bières, de crèmes glacées et du célèbre bravado à l’italienne. 

Créez votre voyage

Où séjourner : Ben a séjourné aux Fontanina Suites, un établissement élégant mais abordable avec une fabuleuse formule de bed & breakfast, en plein cœur de Naples. L’établissement offre des équipements modernes, l’accueil est sympathique et les adresses où dîner dans les alentours sont nombreuses.

 

Louez une voiture : Louez votre voiture avec Ryanair Car Hire pour explorer les plus beaux coins de la Campanie.

 

Pour en savoir plus : Vous trouverez d’autres informations sur les choses à faire et à voir à Naples sur le site de tourisme Visit Naples (en italien et en anglais seulement) 

 

Vols pour Naples

 

- Ben Holbrook